bulletin-fevrierNicola McEwen
Docteure en science politique
Université d’Édimbourg

En septembre 2014, les Écossais auront l’occasion de répondre à la question suivante : « L’Écosse devrait-elle être un pays indépendant? Oui ou Non. »

Cette proposition sans détour serait normalement vue comme une question référendaire « dure » offrant un choix net et difficile entre l’indépendance politique et le statu quo constitutionnel. Toutefois, la vision de l’indépendance préconisée par le gouvernement de l’Écosse, décrite dans son Livre blanc sur l’avenir de l’Écosse publié en novembre et intitulé Scotland’s Future, comprend une notion nuancée de l’exercice possible de la souveraineté par un petit État-nation européen qui suit sa voie dans un monde interdépendant.

Commentaires

Share This