lecteur_journalBelga

24 janvier 2010

Dites désormais « Fédéralistes Démocrates Francophones »: le FDF a officiellement changé de nom à la fin d’un forum du parti organisé dimanche.

Ne dites plus « Front Démocratique des Francophones » mais « Fédéralistes Démocrates Francophones ». Le FDF, né il y a plus de 40 ans, a changé partiellement de nom et adopté un nouveau logo dimanche, à l’issue d’un forum de parti qui a attiré quelque 450 participants, dont le président du MR Didier Reynders.

Un coin du voile sur le nouveau nom du parti avait été partiellement levé au milieu de la semaine par les indices livrés par le président du parti, Olivier Maingain.

« En donnant cette signification à l’acronyme FDF, nous sommes la première force politique à faire ce pari : s’identifier aux citoyens qui partagent nos convictions, plutôt que de demander aux gens de s’identifier à une structure », a déclaré dimanche Olivier Maingain.

« Nous sommes fédéralistes parce que nous avons été les précurseurs de l’indispensable évolution institutionnelle de la Belgique. Mais le fédéralisme est aussi une organisation de la société, le dépassement des clivages philosophiques et sociologiques et une exigence du respect du pluralisme », a-t-il ajouté.

Olivier Maingain s’en est une nouvelle fois pris à Philippe Moureaux (PS) auquel il a reproché de « ne pas dédaigner le vide institutionnel que constitue le confédéralisme prôné par tant de forces au nord du pays ».

« Le confédéralisme qui menace l’avenir de la Belgique est la cohabitation cynique de l’Etat PS et de l’Etat CD&V dont la connivence a été criante à plus d’une reprise dans l’histoire du pays », a-t-il dit.

Commentaires

Share This