microLe dîner-causerie organisé à Montréal par l’IF en partenariat avec le CORIM à l’occasion d’une visite de Monsieur Jean-Luc Dehaene, ancien premier ministre de la Belgique, a attiré plus de 250 personnes. Monsieur Dehaene a prononcé un discours portant sur le fédéralisme européen. Il a notamment soutenu que si elle veut continuer de jouer un rôle dans le monde globalisé, elle devra apprendre «à parler davantage d’une seule voix.»

L’IF tient à remercier tous les participants et artisans ayant contribué au succès de cet événement. Cela est de bon augure en ce qui a trait aux événements futurs.

«Une souveraineté devenue fort théorique»

Lors de son passage à Montréal, Monsieur Dehaene a accordé une entrevue au journal Le Devoir à propos de la situation de la Grèce et de ce qu’elle implique pour l’Union européenne. Il y dit notamment : «Est-ce qu’une partie des États membres se rendront compte que leur souveraineté est devenue fort théorique dans le monde global et qu’ils ne la regagneront qu’en faisant un pool de souverainetés au niveau de l’UE » .

Commentaires

Share This