L’Idée fédérale : Mission et objectifs

Créée au printemps 2009, L’Idée fédérale est un réseau de réflexion non-partisan dédié au fédéralisme. Le fédéralisme est à la fois une idée politique de grande noblesse et un système politique qui gouverne plus de 40% de la population mondiale. Le fédéralisme a une longue histoire  d’appui aux idéaux libéraux et il représente un outil quasi-incontournable de la gouvernance des sociétés complexes dans un contexte démocratique. Il y a donc lieu de promouvoir chez les Québécois, ainsi que chez les autres Canadiens, une conception plus large du fédéralisme qui met en relief à la fois son potentiel et les défis qu’il peut rencontrer. En effet, le fédéralisme est un outil et non une panacée pour la gouvernance des sociétés complexes et L’Idée fédérale veut traiter cette question de façon équilibrée et non partisane.

Depuis sa création, L’Idée fédérale a publié 28 bulletins (environ 2,000 mots) et 19 études (environ 8,000 mots) sur son site web. La diffusion de ces publications offrant des discussions et analyses équilibrées d’enjeux reliés au fédéralisme, tant au Canada qu’ailleurs, est essentielle pour amener une perspective différente au débat public québécois où domine la notion que le Québec est maltraité dans la fédération canadienne.

En plus de ses publications, L’Idée fédérale a aussi été active en participant à l’organisation d’événements spéciaux tels que des conférences en lien avec le fédéralisme (par exemple, sur la pensée politique de Claude Ryan en 2014) et la réalisation de sondages pancanadiens (par exemple, sur le fédéralisme canadien et les ressources naturelles en 2013.)

L’Idée fédérale a donc une mission différente, et plus large, que les universités et les centres de recherche. Elle veut rejoindre les citoyens, et ce, de trois manières. Tout d’abord, L’Idée fédérale veut contribuer à une réflexion innovatrice sur la vie citoyenne, la gouvernance et les politiques publiques en contexte fédéral. Ensuite, elle entend éduquer les citoyens canadiens sur les principes de base du fédéralisme et sur les différentes visions qu’il est possible d’entretenir des systèmes fédéraux et de la fédération canadienne en particulier. Finalement, L’Idée fédérale souhaite rapprocher les Canadiens à l’aide d’un dialogue portant à la fois sur le potentiel et les limites du fédéralisme.

Share This